Quelles aides pour une reconversion professionnelle ?

Quelles aides pour une reconversion professionnelle
Formation Commentaires (0)

Que l’on souhaite changer de poste ou d’entreprise, acquérir de nouvelles compétences ou tout simplement changer de voie, les raisons qui poussent à envisager une reconversion professionnelle sont multiples. Et les freins peuvent être tout aussi nombreux, notamment d’ordre financier. Toutefois, il existe de nombreux dispositifs d’aides mis en place lorsque l’on veut se lancer dans une reconversion professionnelle.

Si l’envie de se reconvertir pour amorcer une nouvelle carrière professionnelle ne date pas d’hier, la crise sanitaire de la Covid-19 en a été un accélérateur. Quête de sens, recherche d’un meilleur équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle… Les raisons qui poussent à vouloir changer de carrière sont diverses et variées. Selon une étude menée par le site nouvelleviepro.fr en octobre et novembre 2020 auprès de 865 actifs âgés entre 20 et 65 ans, « plus de la moitié des sondés pensent [que la crise de la Covid-19] est moteur de reconversion professionnelle ». Une envie partagée par 53% des personnes interrogées.

Quelles aides pour financer une formation ?

Il faut savoir que lorsque l’on souhaite se réorienter, il est tout à fait possible d’être accompagné. Mais encore faut-il savoir vers qui se tourner pour obtenir le soutien nécessaire.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Auparavant nommé DIF, le CPF est un dispositif qui permet à tous les actifs, qu’ils soient salariés ou indépendants, de disposer d’une enveloppe pour se former tout au long de leur carrière. S’il travaille à temps plein, chaque individu se voit octroyer la somme de 500€ par an sur son compte CPF, dans la limite de 5000€ sur 10 ans. Les travailleurs handicapés, quant à eux, se voient créditer 800€ par an avec un plafond à 8000€. Le CPF pourra alors être utilisé dans le cadre d’une validation des acquis par l’expérience (VAE), d’un bilan de compétences ou encore d’une formation permettant d’acquérir un titre professionnel, un certificat de qualification professionnelle ou encore un diplôme. Autant de possibilités pour se reconvertir tout en étant aidé.

S’adresser à Pôle Emploi pour obtenir des aides

Si vous êtes demandeur d’emploi, il est tout à fait possible de soumettre son projet de formation à Pôle Emploi pour solliciter un financement. Pour ce faire, il faut être demandeur d’emploi et valider son projet de formation avec un conseiller Pôle Emploi pour s’assurer qu’il s’inscrit dans une logique d’employabilité.

Penser au Conseil Régional pour être soutenu financièrement

Si les financements de formation par le Conseil Régional ne sont pas systématique, il peut tout de même être intéressant d’effectuer une demande. Le Conseil Régional finance en priorité les formations de celles et ceux qui ne reçoivent pas d’indemnités de la part Pôle Emploi.

L’AGEFIPH, un coup de pouce pour les travailleurs en situation de handicap

Lorsqu’on est handicapé, on peut bénéficier d’aides dédiées pour se former. En effet, l’Association Nationale de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH) veille à favoriser l’employabilité des personnes en situation de handicap dans les entreprises du secteur privé à travers différentes mesures dont des aides au financement de diverses formations.

Comment conserver un salaire tout en se formant ?

Loyer à payer, enfants à nourrir, factures à régler… Ce n’est pas parce que l’on envisage de se reconvertir que toutes nos charges s’envolent, malheureusement. C’est pourquoi il est souvent nécessaire de devoir trouver une solution pour avoir un salaire tous les mois même lorsque l’on s’apprête à changer de voie. Différentes solutions sont envisageables pour continuer à toucher un salaire lorsqu’on s’apprête à se lancer dans une reconversion professionnelle.

Bénéficier du CPF de transition

Aussi appelé Projet de transition professionnelle, le CPF de transition est un dispositif qui permet d’être autorisé à s’absenter de son poste actuel pour suivre une formation dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou d’une volonté de monter en compétences. Pour pouvoir bénéficier du CPF de transition, il faut pouvoir justifier d’une activité salariée d’au moins deux ans dont une année dans la même entreprise, quel que soit le type de contrat et de l’accord de l’employeur. Si la formation est suivie sur le temps de travail, une rémunération minimum est assurée en fonction du salaire initial.

Se tourner vers Pôle Emploi afin d’être aidé dans sa reconversion

Les personnes au chômage souhaitant se former et bénéficiant de l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) peuvent prétendre à l’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF). Ce dispositif permet de bénéficier des droits liés à l’ARE dans le cadre d’une formation. Elle doit s’inscrire dans le cadre du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE) à établir avec son conseiller.

Les personnes au chômage qui souhaitent se former mais qui ne bénéficient pas de l’allocation chômage peuvent prétendre à la Rémunération des Formations de Pôle Emploi (RFPE). Il est possible de toucher cette aide financière qui peut s’élever jusqu’à 652,02€ par mois lorsque l’on suit une formation agréée par Pôle Emploi.

D’un même montant, la Rémunération de Fin de Formation (RFF) s’adresse aux demandeurs d’emploi arrivant en fin de droits à l’ARE. Cumulés, l’ARE et la RFF permettent aux personnes qui les touchent d’être aidés financièrement pendant trois ans.

L’alternance, une voie de choix pour se former tout en étant payé

Dans la mesure où elle permet d’acquérir des savoirs académiques tout en étant sur le terrain, l’alternance séduit de plus en plus. Toutefois, l’alternance est soumise à des critères d’âge, sauf dans le cas du dispositif Pro-A. Il s’adresse aux salariés dont le niveau de qualification est inférieur à la licence de se former pendant leur temps de travail tout en voyant leur rémunération maintenue. Il est possible de recourir à ce dispositif dans le cadre d’une reconversion mais aussi pour évoluer en interne dans une même entreprise.

IFCDis propose de nombreuses formations en alternance. N’hésitez pas à contacter nos experts afin d’être accompagné dans votre projet de reconversion professionnelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.