Qu’est-ce que les recruteurs attendent d’un alternant ?

Etudiants dans un amphithéâtre en cours
Formation Commentaires (0)

L’alternance est la solution parfaite pour associer emploi et formation. Le contrat d’apprentissage offre bien des avantages aux jeunes qui cherchent à acquérir de l’expérience en entreprise. Mais qu’attendent réellement les recruteurs de la part d’un alternant ? Quelles sont les qualités nécessaires ? Dans cet article, faites le point sur les axes de progression pour intégrer une entreprise en alternance. 

Les 5 qualités indispensables de l’alternant pour plaire aux recruteurs

Le sens de l’organisation 

Le rythme de l’alternance est soutenu. L’élève en apprentissage doit donc être en mesure de suivre sa formation tout en occupant la place d’un salarié au sein de son entreprise d’accueil. C’est un système qui demande un grand sens de l’organisation pour rester efficace sur tous les fronts. L’alternant doit donc apprendre à prioriser et hiérarchiser ses tâches, mais également à optimiser son temps.

Le travail en équipe

Lorsqu’il est en entreprise, l’alternant est souvent amené à travailler en équipe. Il doit donc être capable de s’adapter au travail de groupe et apprendre à mettre ses efforts au service du collectif. L’ouverture d’esprit et l’écoute sont des qualités très appréciées en alternance, car elles permettent une bonne intégration au sein d’une équipe. L’apprenti doit également être force de proposition auprès de ses collègues tout en apprenant à leurs côtés. Cette capacité à travailler en équipe est aussi très utile pour sa formation, car des travaux de groupe sont souvent demandés.

La discipline et la motivation

Le statut d’alternant implique de mener une carrière professionnelle en parallèle d’un cursus scolaire. Pour s’en sortir au mieux et ne pas baisser les bras, l’alternant doit faire preuve de discipline et de motivation. Le rythme est exigeant et l’élève en alternance doit se montrer capable d’honorer l’ensemble de ses engagements, aussi bien en formation qu’au sein de l’entreprise qui l’accueille.

La polyvalence

Un apprenti peut se voir confier des tâches qui n’étaient pas prévues à l’origine lors de son recrutement. Pour les mener à bien, il doit donc faire preuve de polyvalence. Dans certaines structures, notamment les plus petites, les employés portent plusieurs casquettes et interviennent à plusieurs postes. C’est une opportunité pour l’alternant qui multiplie les apprentissages. Les recruteurs apprécient donc les profils polyvalents, capables d’opérer dans différents services.

L’autonomie

L’autonomie est une qualité particulièrement appréciée des recruteurs, quel que soit le secteur d’activité. Même s’il est encadré par un tuteur en entreprise, l’alternant doit être suffisamment autonome et apporter un regard nouveau sur le travail qui lui est confié. Étant toujours en apprentissage, il ne doit toutefois pas hésiter à poser des questions et se former auprès de ses collègues plus expérimentés.

Les axes de progression pour intégrer une entreprise en alternance  

Ne pas négliger son CV

Le premier axe de progrès est le CV qui est la première impression faite auprès des recruteurs. C’est un document qui doit être soigné et pertinent pour que le profil de l’alternant retienne l’attention. Il y a quelques règles à respecter pour construire un CV efficace et décrocher un contrat d’apprentissage. Si vous êtes à la recherche d’une alternance, vous devez d’abord cibler les offres qui vous correspondent et vous intéressent. Vous pouvez consulter les informations au sujet de nos contrats de professionnalisation et de nos contrats d’apprentissage pour trouver celui qui vous convient. 

Voici les trois critères principaux à prendre en compte pour rédiger votre CV :

  • il doit être synthétique ;
  • il doit regrouper vos expériences professionnelles en rapport avec l’emploi auquel vous postulez ;
  • il doit recenser les qualités que vous possédez et qui seront utiles à votre futur employeur.

Votre CV ne doit pas dépasser une page. Précisez les formations que vous avez suivies et les diplômes obtenus. Vous pouvez omettre certains d’entre eux si vous ne les jugez pas pertinents pour le poste. Lorsque vous évoquez vos expériences professionnelles, ciblez celles qui ont un rapport avec l’emploi visé. Accordez la dernière partie du document à vos compétences et passions en ne mentionnant que celles qui présentent un intérêt par rapport aux entreprises dans lesquelles vous candidatez. Vous simplifierez ainsi la tâche du recruteur qui verra immédiatement la plus-value que vous apporterez à sa société.  

Se préparer pour l’entretien d’embauche

Le second axe de progrès est souvent celui qui tracasse le plus les jeunes alternants : l’entretien d’embauche. Sachez que vous pouvez tout à fait le préparer en amont et ainsi réduire vos inquiétudes. Il faut toujours se renseigner sur l’entreprise dans laquelle vous postulez pour votre contrat d’apprentissage et noter les questions qui vous viennent à l’esprit. La première partie de l’entretien consiste très souvent en votre présentation. Vous devez donc parler de votre parcours de manière succincte. Pensez à toujours orienter votre discours en fonction de ce que vous pourrez apporter à la société. Équipez-vous d’un carnet et d’un stylo pour prendre des notes et prévoyez un exemplaire de votre CV.

Adopter le bon comportement en entreprise après le recrutement

Intégrer une entreprise pour la première fois peut s’avérer être une étape stressante. Bien que l’alternant possède un statut de salarié, il est souvent plus jeune que ses collègues et intimidé. Il ne doit pas pour autant rester en retrait. Grâce aux qualités énoncées plus haut, il doit parvenir à se faire une place au sein de son équipe ou de son service tout en peaufinant son apprentissage. Pour effectuer son contrat d’apprentissage dans les meilleures conditions, il est primordial d’échanger régulièrement avec son tuteur ou bien avec le service des ressources humaines de l’entreprise.

Il est important pour un jeune en apprentissage de bien cerner le travail qui lui est demandé. Pour cela, il ne doit pas hésiter à poser des questions dès le début de son contrat d’apprentissage, mais aussi tout au long de son parcours. La prise de notes est essentielle pour ne rien oublier et garder une trace des précieux conseils accumulés. 

L’alternant est considéré comme un employé à part entière. Même s’il n’est pas présent en entreprise à temps complet, ses supérieurs attendent de lui un travail efficace et de qualité. C’est pourquoi il ne doit pas bâcler ses missions et fournir des résultats au même titre que n’importe quel salarié de la structure d’accueil. 

Vous souhaitez suivre un parcours en alternance ? Découvrez la grille de salaire d’un contrat d’apprentissage en France.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *