Le Certiphyto, qu’est-ce que c’est ?

Le Certiphyto, qu'est-ce que c'est
Formation Commentaires (0)

Le Certiphyto, vous en avez vaguement entendu parler, sans vraiment savoir de quoi il s’agit ? Nous faisons le point sur ce certificat qui sert à assurer le bon usage des produits phytopharmaceutiques afin qu’ils ne soient pas néfastes pour l’Homme et pour l’environnement.

Le Certificat individuel produit phytopharmaceutique ou « Certiphyto », est un document nominatif qui atteste que vous possédez les connaissances suffisantes pour utiliser les produits phytopharmaceutiques en sécurité et en réduire l’usage. Une certification incontournable pour encadrer l’usage de produits qui peuvent s’avérer dangereux.

Qu’est-ce qu’un produit phytopharmaceutique ?

 

Pour y voir plus clair, demandons-nous d’abord ce qu’est exactement un produit phytopharmaceutique. Les produits phytopharmaceutiques incluent l’ensemble des produits à base de pesticides destinés à protéger les végétaux et les produits de culture contre les nuisibles, ou à prévenir de leur action. Ces derniers permettent également d’assurer la conservation de produits végétaux, de détruire ceux qui sont indésirables, freinés ou prévenir une croissance indésirable des végétaux.

Toutefois, ils représentent des dangers pour l’homme si leur usage n’est pas maîtrisé, en raison de leur toxicité, et doivent donc être utilisés minutieusement. Les précautions d’emploi sont généralement indiquées sur les étiquettes. C’est là qu’intervient le Certiphyto ! Car ces produits nécessitent d’être manipulés par des professionnels certifiés.

Quel est l’objectif du Certiphyto ?

 

L’objectif attaché à ce certificat individuel est de vérifier que les utilisateurs professionnels de produits phytosanitaires disposent tous d’une information complète sur les règles applicables en matière de protection de l’environnement ou de sécurité quant à leur utilisation (décret n° 2011-1325 du 18 octobre 2011).

Quels sont les différents types de Certiphyto ?

 

Sachez qu’il existe non pas une, mais plusieurs catégories de Certiphyto :

  • La première catégorie concerne le conseil à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, c’est-à-dire conseiller et prescrire, conformément aux référentiels de certification d’entreprise, l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à usage professionnel.
  • La deuxième catégorie se rapporte à la mise en vente des produits phytopharmaceutiques, c’est-à-dire la capacité à pouvoir vendre des produits phytopharmaceutiques à usage professionnel, ainsi qu’à organiser la délivrance des produits, à vendre des produits phytopharmaceutiques à usage grand public et à informer sur leurs conditions d’utilisation conformément aux référentiels de certification d’entreprise.
  • La dernière catégorie est dédiée à l’utilisation à titre professionnel des produits phytopharmaceutiques et concerne trois typologies de professionnels :
    • Celle des décideurs en entreprise soumise à agrément. Ils sont alors autorisés à intervenir dans le choix technique des produits, à acheter les produits, à utiliser les produits chez un tiers, ainsi qu’à organiser l’utilisation, conformément aux référentiels de certification d’entreprise, à acheter et à utiliser les produits pour son propre compte et pour une activité autre que la production agricole au sens de l’article L. 311-1 du CRPM.
    • Celle des décideurs en entreprise non soumise à agrément. Ils sont en mesure d’intervenir dans le choix technique des produits, d’acheter les produits, d’organiser leur utilisation et à les utiliser, ceci pour leur compte ou dans le cadre de l’entraide agricole.
    • Et celle des opérateurs, c’est-à-dire ceux qui utilisent les produits en suivant les consignes données.

Qui est concerné par le Certiphyto ?

 

Toute activité professionnelle incluant l’utilisation, la distribution, le conseil ou la vente de produits phytopharmaceutiques est soumise à l’obtention de ce certificat individuel de produits phytopharmaceutiques nommé Certiphyto.

Cela inclut donc tous les utilisateurs professionnels de produits phytosanitaires, tels que :

  • Les agriculteurs et leurs salariés ;
  • Les distributeurs et vendeurs de produits phytosanitaires ;
  • Les applicateurs et/ou les prestataires de services qui interviennent pour des tiers (entreprises de travaux individuels, paysagistes, …) ainsi que leurs salariés ;
  • Les conseillers agricoles ;
  • Mais aussi les utilisateurs professionnels dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures y compris pour les collectivités territoriales.

Comment est délivré le Certiphyto ?

 

Il y a trois moyens d’obtenir le Certiphyto :

  • Sur diplôme ou titre obtenu au cours des 5 années précédant la demande, à condition de pouvoir justifier d’une activité professionnelle en rapport avec l’utilisation des produits phytosanitaires ;
  • Suite à la réussite d’un test de 1h30 sous forme de QCM ;
  • Ou encore lors d’une formation de quelques jours avec test de vérification des connaissances acquises (1h).

Quelle est la durée de validité du Certiphyto ?

 

Depuis le 1er octobre 2016, tous les Certiphyto ne sont plus valables que 5 ans, même si vous êtes chef d’exploitation. Toutefois, les Certiphyto « Décideur en exploitation agricole » ou « opérateur en exploitation agricole » obtenus avant le 1er octobre 2016 restent valables 10 ans. Pensez donc à vérifier sa date d’expiration si vous devez le renouveler.

Comment renouveler son Certiphyto ?

 

Comme toute formation ou certificat, il est important de le renouveler afin de vérifier ses connaissances, mais aussi de se mettre à jour sur les nouvelles pratiques et recommandations. Dans le cadre du Certiphyto, il peut être renouvelé selon 3 voies :

  • Suite à une formation sans évaluation : 1 journée (7h) pour tous les Certiphyto saufs pour le Certiphyto « Conseil à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques » dont la formation dure 2 jours (14h), car il s’agit d’une actualisation des connaissances ;
  • Après la réussite d’un test (QCM) – durée du test : 1 h 30 ;
  • Sur diplôme ou titre obtenu au cours des 5 années précédant la demande.

Notez que la demande de formation pour le renouvellement de votre Certiphyto est à effectuer entre 3 et 6 mois avant la date de fin de validité de votre certificat. Depuis le 1er janvier 2016, il est délivré uniquement sous forme de certificat, la carte n’existe plus.

Nos formations Certiphyto

 

Chez IFCDIS, nous vous proposons :

Nos formations se font à distance afin de s’adapter à votre rythme et sont finançables grâce à votre compte professionnel de formation ou CPF ainsi que par l’opérateur de compétences de leurs branches pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Vous hésitez à choisir IFCDIS pour votre formation ? Prenez le temps de lire nos témoignages.

Pensez à demander votre attestation Certiphyto

 

Maintenant que vous avez fait votre formation ou validé votre test Certiphyto, ou vous avez un diplôme permettant d’obtenir le certificat visé, vous devez demander votre attestation. En effet, cela n’est pas automatique !

Alors prenez en compte que vous avez 4 mois après la formation ou après la réussite de votre test pour effectuer la demande de délivrance sur le site Service Public. En fin de procédure, vous devrez déposer votre attestation ou votre bordereau de score (envoyé en pdf par l’organisme de formation) ou votre diplôme. Une fois que vous aurez terminé la saisie, vous recevrez un mail de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) avec la référence de votre télé-démarche. Environ deux semaines après, reconnectez-vous sur www.service-public.fr, allez sur l’onglet « Mes documents » où vous pourrez télécharger le courrier du Ministère avec votre N° de Certiphyto (disponible pendant 6 mois seulement).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.